Perte de poids : comment mesurer ses progrès ?

Lorsqu’il s’agit de perte de poids la balance n’est pas forcément le meilleur outil pour mesurer vos progrès.

Oui, oui vous avez bien lu. La balance va mesurer votre rapport avec la gravité, c’est à dire qu’elle va prendre en compte toute votre masse que ce soit vos os, vos muscles, votre graisse, vos fluides, vos organes etc.

Si vous perdez par exemple 500 grammes de graisses et que vous gagnez en même temps 500gr voir plus de muscles depuis votre dernière pesée vous allez vous dire « merde j’ai pris du poids » car sur la balance le chiffre aura augmenté et non diminuer.

scale-403585_960_720

C’est à ce moment là que vous allez me dire « Mais Malvina, sais-tu qu’il existe des impédancemètres super qui mesurent le taux de masse graisseuse ? » Et moi je vous répondrai OUI mais fuyez les aussi ! J’en ai eu par le passé et je vous assure que si l’on ne met pas le prix dedans (souvent à 3 chiffres) elles ne sont pas aussi précises et parfois loin de réalité comparé à celles que l’on trouve chez les professionnels. Pire même, saviez-vous que ce genre de balance est équipée de mémoire intégré ? Les miennes par exemple m’indiquait toujours plus ou moins le même poids ( à 2 ou 3kg près) j’avais l’impression de ne jamais progresser réellement  c’était méga frustrant.

À la fin je ne regardais même plus toutes les informations qu’elles m’indiquait comme le taux d’hydratation ou la masse graisseuse car rien ne changeait pour elle alors que je voyais des différences avec d’autre outil de mesure.

C’est vicieux n’est ce pas ? Cela peut même en devenir déprimant mais c’est la réalité, la balance est le dernier outil à utiliser si vous voulez vraiment mesurer vos progrès (surtout si vous faites pas mal de sport). Dans cet article je vais vous lister les meilleurs outils selon moi qui ne vous coûteront pas un bras.


muscles-1999721_960_720

Petit rappel pour celles et ceux qui pensent encore que le plus important ce sont les chiffres sur la balance.

Le poids ne signifie pas grand chose, vous pouvez ne pas paraître gros et avoir de la graisse viscérale, du diabète, du cholestérol etc car vous ne faites pas attention à votre alimentation.

Vous pouvez au contraire paraître un peu plus rond et avoir pas mal de muscle sous votre masse graisseuse car vous faites un travail physique ou du sport régulièrement sans pour autant vous soucier de votre alimentation.

Souvent lorsque l’on atteint son poids de forme et que l’on souhaite se tonifier, en prenant de la masse musculaire notre poids augmente sans pour autant paraître plus « gros ».

Les muscles sont très importants lorsque le but est la perte de poids, plus vous aurez de masse musculaire plus vous brûlerez de graisse dans vos mouvements mais aussi au repos.

Pour illustrer ce que je viens de vous dire je vous met un exemple parlant en photo :

post-same-weight-different-body


Les bons outils pour mesurer ses progrès

1 – Le mètre ruban de couture !

belly-2354_960_720

Le meilleur outil selon moi. Il est simple d’utilisation et en plus ne coûte rien comparé aux balances sophistiquées qui comme je vous le disais précédemment ne vous donne pas les bonnes informations.

Comment l’utiliser ?

Le plus simple est de demander à la même personne de vous aidez à le faire une fois par mois. Vous pouvez aussi le faire vous mêmes mais faites attention à toujours prendre au mêmes endroits à chaque fois, prendre en compte le fait que vous contracter vos muscles ou pas, que vous soyez habillé ou pas et faites le toujours au même moment de la journée. Prenez bien note de ces résultats sur un support électronique ou papier et conserver le précieusement. Renouveler l’opération une fois par mois, pas plus !

C’est comme la balance, vous n’allez pas vous métamorphoser en une nuit  (sauf si vous êtes un paillon !) ou en une semaine, on parle ici de vrais résultats donc laissez vous le temps pour les obtenir. Vous vous sentirez beaucoup plus fière de vous en observant ces chiffres mois après mois plutôt que chaque jour /semaine, car vous ne verrez pas grand chose changer et cela risque de vous démotiver.

Voici un petit schéma pour vous montrez ou et comment prendre vos mensurations correctement :

cache_27154209

Vous pouvez aussi prendre vos mensurations de cuisses, en prenant pile au milieu entre votre hanche et votre genou, oublier pas de noter si vous plier ou contracter la jambe afin de le faire dans les mêmes conditions le mois suivant.

Pour les bras il faut contracter votre biceps en pliant votre avant bras, mesurer entre l’épaule et le coude sur le bombé du muscle, bien au milieu.

Ou trouver un mètre ruban ?

J’ai acheté le mien pour moins de 2€ chez HEMA au rayon mercerie. Mais si vous n’en trouver pas près de chez vous, je vous met un lien amazon : Mètre ruban (lien cliquable)

 

2 – Observez votre ressenti dans vos vêtements !

belly-2473_960_720

Lorsque l’on s’amincit souvent on se sent mieux dans ses vêtements, on est moins serré et parfois on les perd un peu. Observez ces changements, ils sont de très bons indicateurs.

Vous avez peut-être un pantalon, une jupe ou une robe que vous n’avez pas pu mettre depuis longtemps car vous ne rentrez plus dedans, cet élément peut devenir un bon outil pour mesurer vos progrès aussi. Tester une fois par mois voir ce que cela donne.

3- Prenez des photos !

backpro

Le second meilleur outil selon moi ce sont les photos. Usez en et abusez en, même si vous n’aimez pas votre image, le but n’est pas d’être la copie d’un top model mais juste de figer sur image ou vous en êtes aujourd’hui et parfois d’en prendre pleinement conscience aussi. Debout, assis, en contraction, certaine partie du corps en particulier, en maillot de bain ou tout nue c’est vous qui voyez.

Gardez et datez précieusement ces clichés et renouveler l’opération tous les mois. Vous pouvez aussi prendre une simple courte vidéo de vous ou vous faites un tour sur vous même doucement pour voir tous les angles et dire quelques mots sur votre motivation, votre ressenti etc. C’est toujours très agréable de retomber dessus quelques mois plus tard et de voir que même si on ne voit rien au jour le jour, sur le long terme on est capable de voir la différence 🙂

Evolutionface

 

4 – Vos progrès sportifs parlent pour vous !

Avez-vous remarqué des progrès lors de vos séances de sport ? Vous êtes plus endurant, vous pouvez soulever plus de charges, vous pouvez faire plus d’une certaine série de mouvement alors qu’avant ce n’était pas du tout le cas…

Toutes ces petites choses vous prouvent que vous êtes bien en train de changer. Vos progrès sportif sont le fruit de votre travail assidu et de votre motivation personnel soyez en fier. Il n’y a rien de meilleur que de se sentir plus fort.

Il existe des tests sportifs que vous pouvez faire une à deux fois dans l’année pour voir ou vous en êtes plus concrètement. N’oubliez pas plus de muscles = plus de graisses brûlées.

Vous pouvez aussi vous lancez des défis comme « A la fin de l’année j’aimerai réussir à faire 20 pompes d’un coup », ainsi vous pourrez y travailler tout au long de l’année et vous tester. La régularité dans vos efforts payera toujours .

5 – Les compliments de votre entourages comptent !

Souvent on à du mal a être objectif avec soi même, surtout lorsqu’il s’agit de notre apparence physique. Confronter à notre propre image tous les jours, nous avons un mal fou à voir notre évolution. C’est pourquoi l’avis de nos proches qui eux nous voit moins souvent compte beaucoup. Prenez les en compte surtout lorsqu’ils disent que vous avez changé ou que vous êtes magnifique car c’est la simple vérité ❤


Il existe encore d’autre moyen autre que la balance qui s’avère être très précis, mais je ne les ai jamais utiliser encore. Je pense à la pince de masse graisseuse par exemple, c’est une petite pince qui mesure les plis de graisse, il faut faire le relever à plusieurs endroits du corps et ensuite procéder à un calcul qui nous permet d’évaluer notre masse graisse.

71T9IFimWtL._SY550_

Il y a aussi l’analyse médicale que l’on appelle la densitométrie osseuse qui permet d’analyser précisément la masse grasse et la masse maigre, cette analyse comparée à d’autres techniques qui se font par scanner ou IRM a l’avantage d’être moins onéreuse et nous expose à de moins d’irradiations.

densio

Si vous avez déjà testé un de ces deux derniers outils n’hésiter pas à laisser votre avis en commentaire 🙂


Article écrit par Fit Malvi.

Retrouvez-moi sur :

Youtube – https://www.youtube.com/user/lilmalvi/videos
Instagram – http://instagram.com/fit_malvi/
Facebook – https://www.facebook.com/fitmalvina
Tumblr – http://fitmalvi/.tumblr.com

Pour me contacter en priver, écrivez moi à cette adresse:

fitmalvi.leblog@gmail.com

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s