Faut-il absolument manger « bio » ?

Manger des légumes est des fruits non-bio ne vous tuera (peut-être) pas. Mais lorsque tout les pesticides utilisés lors de leur culture, et qui se retrouvent dans les légumes/fruits produits, se mélangent dans votre corps, c’est là que les complications commencent.

Qu’est ce qui qualifie un produit bio ?

Il ne suffit pas qu’un produit porte la mention « bio » pour qu’il le soit à 100%. Par exemple, une soupe portant la mention « bio » indique seulement qu’une partie des légumes utilisés pour la fabrication est issue de l’agriculture biologique. Pour en connaitre le pourcentage exact, il vous faudra donc lire soigneusement l’étiquette.

Pour qu’un produit soit véritablement bio, il faut que sa production respecte certaines conditions, qui ne sont pas les toutes les mêmes en fonction des labels. Notons quand même qu’ils partagent tous l’interdiction d’utiliser des produits chimiques insecticides, fongicides et herbicides, ainsi que tout type d’engrais synthétiques.

Si les labels garantissent le respect de ces règles  pour les produits entiers tels que les fruits et les légumes, il n’en est pas de même pour les produits modifiés. Quand une pomme vous garanti à 100% qu’elle est issue de l’agriculture biologique, ses produits dérivés tel que le jus, la compote ou encore les gâteaux  dans lequel on rajoute d’autres ingrédients ne le seront plus qu’à 95%. Tout simplement car la loi autorise la présence de traces d’OGM s’ils constituent moins de 0,9% du produit fini, et qu’il faut prendre en compte la présence de différents conservateurs, colorants et autres additifs.

VarietesPdTCNIPT

Manger bio est-il plus sûr ?

Alors qu’aucune étude n’a encore pu prouver que manger bio était meilleur pour la santé, les pesticides sont quant à eux depuis très longtemps connus pour êtres responsables de bon nombre de problèmes de santé. Pour comprendre en 5 minutes le danger des pesticides, voici une courte vidéo explicative.

Il faut garder à l’esprit que les pesticides s’ajoutent à une longue liste de polluants chimiques qui font partie de nos produits du quotidien. Les cosmétiques, les parfums, les déodorants, les produits ménagers, les additifs alimentaires ( E100, E200, E300, E400, E500, E600, E900, E1000…), les édulcorants, les métaux lourds utilisées par l’agriculture conventionnelle (arsenic, plomb, cadmium, mercure, aluminium, résidus chimiques) et tellement d’autres. Au regard de cela, il devient nécessaire de limiter le cocktail explosif que représente la totalité de ces produits chimiques dans notre corps.

Comme vu dans la vidéo, la maladie de Parkinson et certains type de cancers ainsi que bien d’autres maladies graves sont directement liées au mélange de tout ces éléments toxiques dans notre corps. En limitant du mieux que l’on peut chaque jour l’utilisation et la consommation de ce genre de produits nous préservons donc notre santé et notre environnement. De plus, il peut suffire de 2 semaines pour réduire la présence de pesticides dans notre sang ! L’expérience à été faite sur une famille suédoise, les résultats sont sans appel. Pour en savoir plus sur cette expérience, c’est ici.

vegetables-752153_960_720

Les fruits et les légumes bio sont-ils réellement plus riches en nutriments ?

Oui, sans aucun doute ! De nombreuses études ont montrées que les fruits et les légumes bio contenaient bien plus de phytonutriments que ceux issus de l’agriculture conventionnelle. Les phytonutriments sont de puissants antioxydants qui nous protègent du cancer, des maladies cardio-vasculaires et neurodégénératives, ou encore du vieillissement prématuré de nos cellules.

Les fruits et légumes bio comptent jusqu’à 69 % d’antioxydants en plus que les aliments classiques, plus traités. Il faudrait une à deux portions quotidiennes supplémentaires de fruits et légumes conventionnels pour obtenir les mêmes bénéfices en terme d’antioxydants. Leur goût est aussi bien plus savoureux !
vegetables-594175_960_720

Cela en vaut-il le coût ?

Si vous n’avez pas la possibilité de faire pousser vos fruits ou légumes et que vous avez accès à des produits issu de l’agriculture biologique près de chez vous (panier bio, AMAP, marché), encore une fois la réponse est oui !

Si vous n’avez accès qu’aux produits frais bio du supermarché qui sont sur-emballés et qui coûtent relativement cher, il est possible de faire des compromis, car dans l’agriculture conventionnelle certains fruits et légumes sont moins traités que d’autres.

Les produits les plus traités, que vous devez donc au maximum consommer bio, sont les suivants :

  • la salade / laitue
  • les fraises
  • les pommes
  • le raisin
  • les poivrons
  • les pommes de terres
  • les pêches
  • le céleri
  • les nectarines
  • les cerises
  • le chou frisé
  • les carottes
  • les poires
  • les oignons
  • les épinards

Pour tous les autres légumes et fruits, vous pouvez choisir ceux issu de l’agriculture conventionnelle, mais en pensant à bien les laver et les éplucher. Préférez en toutes circonstances les produits de saison.

En aucun cas le prix des produits bio ne doit vous empêcher de consommer plus de fruits et légumes ! Les bienfaits d’une alimentation concentrée sur les végétaux sont bien plus importants que la somme des effets négatifs des pesticides. Donc si la seule option pour vous reste les fruits et légumes issu de l’agriculture conventionnelle alors ne vous inquiétez pas, cela sera toujours beaucoup mieux qu’une alimentation sans aucun végétal.

vegetables-760860_960_720

Mon opinion

Vous pouvez me dire que le bio n’est jamais vraiment bio, et vous aurez raison ! Nous avons tellement polluer notre planète ces dernières décennies que plus rien n’est vraiment bio. Malgré tout le bio reste toujours une appellation visant à ne pas utiliser de produits chimiques lors de la culture, contrairement à toutes les horreurs que l’industrie chimique fait subir à notre alimentation quotidienne. Se nourrir bio c’est se sauvegarder d’une pollution additionnelle non négligeable et extrêmement nocive pour la santé.

Mais ne vous laissez pas berner par les étiquettes.Comme tout ce qui brille n’est pas or, tout ce qui est bio n’est pas inoffensif. L’industrie à savamment réussie à s’infiltrer dans les filières bio et si vous achetez des produits bio préparés, l’ingrédient principal en soi n’est peut-être pas traité mais il n’en reste pas moins l’ajout de colorants, d’additifs et autres produits nocifs pour la santé.

Ne faites pas aveuglement confiance à l’industrie, quelle soit bio ou non. Lire les étiquettes est indispensable pour accéder à une nourriture vraiment saine. Faites en fonction de vos moyens, consommez un maximum de fruits, de légumes, de céréales complètes et de légumineuses et vous aurez des résultats positifs au niveau santé. Il est même préférable de consommer des bananes qui auront traversées le continent plutôt que de la viande élevée, nourrie et abattue localement, autant au niveau santé que pour l’environnement. C’est à nous d’imposer nos choix alimentaires, l’industrie suivra, le consommateur étant finalement le seul décideur.

paprika-1058186_960_720

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s