Coupe mentruelle contre tampons et serviettes.

Je vais vous parler d’un petit objet qui a changé ma façon de voir les menstruations. Avant de l’avoir testé, j’en avais entendu parler une ou deux fois mais je trouvais le principe trop bizarre pour moi donc je ne m’y était jamais vraiment intéressée.

Mais le temps passant, mes envies de vivre plus naturellement m’ont ramenées à cet objet, qui peut faire très peur au premier regard.

Pourquoi j’ai décidé de changer ?

Lorsque l’on parle de protection hygiénique, on fait référence le plus souvent aux tampons ou serviettes hygiéniques. Rapidement, on se rend compte qu’il est difficile de savoir avec quoi sont composés ces produit. En effet, il manque d’informations sur les paquets : la liste des composants des tampons et serviettes hygiéniques ne figure nulle part sur les emballages, et les fabricants n’ont pas l’obligation de mentionner les composants. Ils doivent par contre mentionner le taux d’absorption de ces produits.

La paroi vaginale est extrêmement absorbante et encore davantage au moment des règles, et les composants de ces produits jetables, dont certaines fibres microscopiques, vont pénétrer dans l’organisme.

Il faut savoir qu’à l’origine, les tampons étaient 100% en coton mais suite à des plaintes de fuites, la composition du tampon s’est diversifiée avec l’ajout de viscose et de polymère afin de mieux répondre aux besoins des femmes. À cela s’ajoute un procédé pour blanchir le coton des serviettes et des tampons :

  • par oxygénation.
  • avec des azurants chimiques.
  • avec du chlore (en contact avec la viscose, formation d’une substance très toxique appelée la dioxine)

La dioxine est un polluant organique persistant qui s’accumule dans le corps. L’OMS (Organisation mondiale de la santé) la définit comme substance cancérigène...Oui ça fait peur surtout quand on sait le nombre que l’on peut utiliser et donc le nombre de polluants emmagasinés par notre corps.

A quoi bon bien manger et faire du sport, si c’est pour se remettre des saletés dans notre corps?

Il faut 500 ans à ces produits « hygiéniques » pour se dégrader, c’est-à-dire autant qu’une bouteille en plastique, ce qui fait de l’industrie des protections hygiéniques l’une des plus polluantes au monde. Quand on sait le nombre qu’une femme peut en utiliser par mois cela fait peur.

C’est pour ne plus polluer mon corps ainsi que la planète et arrêter de dépenser autant d’argent chaque mois que j’ai décidé de changer pour le cup.

 

La coupe menstruelle c’est quoi ?

C’est une petite coupe, aussi appelée cup, en silicone (ou en latex) qui s’insère dans le vagin pendant les règles et va recueillir ce que les publicitaires appellent le flux. Quand elle est pleine, on la retire, on la rince et on la remet, tout simplement. A la fin des règles, on l’ébouillante pour la stériliser et on la range jusqu’à la prochaine fois.

C’est un coup de main à prendre qui vient assez vite, en deux jours j’avais compris comment bien la mettre pour qu’il n’y ai aucune fuite. On doit plier le cup pour réduire sa taille, le glisser et il reprend sa forme initiale une fois en place, il faut ensuite le placer correctement en le pinçant et en le tournant légèrement pour qu’il soit parfaitement ouvert, hermétique et étanche. Pour le retirer on fait comme pour le placer, on pince un peu pour qu’il perde un peu de son adhésion, et on le plie légèrement tout en le glissant vers l’extérieur.

Je vous rassure le cup ne peut pas se perdre en vous, c’est impossible. Il arrive que selon la forme de votre vagin vous le trouviez un peu plus loin que la ou vous l’aviez mis mais c’est normal, il a été prévu pour pouvoir être enlevé sans difficultés.

Ce qui m’a causé le plus de stress au tout début, c’est de le retirer sans paniquer. On a l’impression que c’est trop petit, que son corps l’a englouti, mais au final c’est comme le tampon, on se détend, on contracte le périnée on pousse un petit peu vers le bas et tadam! c’est fini.

L’avantage c’est qu’on a pas à le changer toutes les deux ou trois heures, le cup se garde 12 heures non stop et ça, ça change tout !!! On a toutes connues le stress de changer sa serviette ou son tampon en urgence pour éviter la catastrophe…

Pour la coupe on se débrouille pour le mettre avant le boulot ou avant de sortir et ensuite on a plus à y penser.

Au niveau confort on l’oublie plus vite qu’un tampon ou qu’une serviette, c’est vraiment top. De plus elle a vraiment tout plein d’avantages :

  • elle ne cause pas le syndrome du choc toxique;
  • c’est plus économique, 15-30€ pour être tranquille pendant 10 ans, c’est vite vu;
  • pas besoin de penser à en avoir de réserve sur soi;
  • elle s’adapte très bien à la pratique du sport, même Insanity, et à la piscine !
  • c’est plus agréable, aucune sensation d’humidité et comme le sang est à l’abri de l’air, cela évite naturellement les odeurs désagréables, ainsi on  reste fraîche toute la journée;
  • aucun produit chimique , elle est 100 % en silicone médical. Elle est hypoallergénique, sans phtalates, sans bisphénol A, sans latex et sans parfum. Les couleurs utilisées pour les modèles colorés sont aussi issues du domaine médical. Notre santé et notre hygiène sont ainsi respectées;
  • adieu la culotte spéciale débarquement des anglais!  grâce à la coupelle menstruelle, a vous la lingerie fine, les nuits dénudées, les vêtements clairs… quand vous le voulez ! Dans l’intimité, vous n’aurez plus la ficelle qui dépasse ou la « grosse » culotte pour tenir la serviette hygiénique ! Tout cela pour votre plus grand plaisir… et celui de votre partenaire.

Sachez qu’il existe trois capacités pour la coupe menstruelle. Pour comparer, j’avais l’habitude de prendre des tampons de capacité « super » voir plus, et j’ai réaliser avec la coupe que je ne perdais pas autant de sang que ça, en fait la taille medium me convient parfaitement.  

Il existe des modèles différents afin que chaque femme puisse trouver celle qui lui convient le mieux .

La seule contre indication possible serait destinée aux femmes qui ne supportent vraiment pas la vue du sang. Là pour le coup, on voit réellement ce que l’on perd et cela peu choquer certaine femmes. Heureusement, je ne suis pas dans ce cas, et je profite de ma douche pour changer mon cup!

Voilà, en espérant que cet article puisse aider d’autres femmes à trouver une protection hygiénique qui respecte leurs corps et la nature.

Ou en trouver ? ici.

Publicités

Une réflexion sur “Coupe mentruelle contre tampons et serviettes.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s